française english 

Les standards des Guppy>

Généralités

Les femelles mesurent environ 5-cm et les mâles moins de 3 cm. A l’état naturel seuls les mâles possèdent quelques taches, des ocelles ou des rayures de couleur, les femelles sont absolument sans couleur.

Ces poissons vivent en groupes dans les rivières de la Guyane, du Venezuela et de quelques îles des Antilles telle que la Martinique. Relativement tolérants quant aux caractéristiques de l’eau, ces poissons importés en Europe à partir de 1898, ont rapidement connu une grande popularité. Le guppy est très prolifique : une femelle met au monde entre 30 et 60 jeunes une fois par mois. D’autre part il est courant d’observer 3 à 4 générations par an.

Ces caractéristiques font donc de ce poisson un candidat idéal pour les sélections génétiques et c’est en 1941 que les premiers guppys à grandes nageoires ont été sélectionnés par Mr. Paul Hanel.

Petit détail : le nom « guppy » est celui du prêtre qui a découvert ces poissons en 1865.

Il s’écrit :

-  en Français Guppy/Guppys
-  en Anglais Guppy/Guppies

Les deux orthographes sont tolérées en français.

Les Standards Internationaux

Le polymorphisme des guppys a permis aux éleveurs de sélectionner 12 standards de nageoires, déclinés en une infinité de couleurs que vous pourrez admirer sur les photos ci-dessous.

Pour les concours internationaux les critères de jugement sont déterminés par l’I.K.G.H. (Internationales Kuratorium Guppy Hochzucht). Les poissons doivent posséder une morphologie, une caudale et une dorsale les plus proches possibles de celles définies par le standard et surtout les proportions doivent être harmonieuses. La longueur du corps des poissons, hors nageoire caudale doit être de 22 à 26 mm.Les présentations se font par couple assortis ou par trio de mâles identiques en taille, forme et couleurs.

Grandes queues :

  • Eventail : l’angle de la caudale est aigu, le bord postérieur est droit. La dorsale est pointue.

FR res IKGH 2009 éventail

  • Triangle : la caudale forme un triangle isocèle aux bords droits. La dorsale est large et longue.

FR res IKGH 2009 triangle

  • Voile : l’angle de la caudale est plus aigu, arrondi et la bordure postérieure est concave. La dorsale est longue et étroite.

FR res IKGH 2009 voilée

  • Etendard ou drapeau : les bords supérieurs et inférieurs de la caudale sont parallèles. La dorsale est pointue.

FR res IKGH 2009 drapeau

Formes d’épées :

  • Double épée : deux épées rectilignes, pointues, égales et écartées de 60°, la dorsale est pointue.

FR res IKGH 2009 double épée

  • Epée haute : une épée horizontale ou légèrement relevée de 30°.

FR res IKGH 2009 épée haute

  • Epée basse : une épée ayant un angle de 30° avec l’axe du corps.

FR res IKGH 2009 épée basse

  • Lyre : deux épées courbées, opposées. La dorsale est courbée vers le haut.

FR res IKGH 2009 lyre

Queues courtes :

  • Queue bêche : forme de pelle de mineur à bords droits, la dorsale est pointue.

FR res IKGH 2009 bêche

  • Queue piquée : forme de pique. La dorsale, pointue, est courbée vers le haut.

FR res IKGH 2009 piquée

  • Queue ronde : forme ronde, régulière, la dorsale est courte !

FR res IKGH 2009 ronde

  • Queue aiguille : base ronde et une extension postérieure étroite et pointue au centre.

FR res IKGH 2009 aiguille